Pour qu’une greffe de cheveux soit une réussite et que l’on puisse retrouver une chevelure plus dense, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. En effet, il existe différents critères qui vont influencer la réussite de sa greffe de cheveux et il est donc plus que recommandé de les prendre en compte. Entre le choix de la clinique, de la technique utilisée, le moment idéal pour se lancer, voici quels sont les facteurs à prendre en compte pour éviter de rater une greffe de cheveux.

 

France ou Turquie ?

Grâce au tourisme esthétique, il est aujourd’hui possible de se rendre à l’étranger pour bénéficier de certaines méthodes, mais aussi de tarifs plus attractifs qu’en France. Bien entendu, cela demande de largement se renseigner en amont pour éviter les arnaques et tout risque de santé.

La Turquie est une destination particulièrement prisée en matière de greffe de cheveux puisque de nombreuses cliniques sur place sont spécialisées dans ce type d’intervention. La prise en charge y est complète de son arrivée à l’aéroport à son départ et les prix très attractifs. Les personnes avec de petits moyens pourront donc bénéficier d’une intervention à prix intéressant. Attention cependant, il faut tout de même compter entre 2000€ et 3000€ plus les billets d’avion pour une prise en charge correcte.

En France, la pratique d’interventions médicales est beaucoup plus réglementée ce qui permet de limiter les risques pour sa santé. La prise en charge et le suivi seront par ailleurs simplifiés du fait de rester au sein de son pays pour effectuer cette intervention. Cependant, une greffe de cheveux sera plus chère en France ce qui nécessite que l’on y consacre un budget plus important qu’ailleurs.

 

Bien choisir sa clinique

Que ce soit en France ou à l’étranger, il est très important de bien choisir la clinique et le praticien qui réaliseront l’intervention. En effet, la réputation de ces derniers permettra de s’assurer de la qualité du travail qui sera réalisé et ainsi d’opter pour un accompagnement adapté. On n’hésitera donc pas à faire des recherches en ligne afin de découvrir les avis, mais aussi les photos avant/après que l’on peut trouver sur le sujet.

On peut aussi opter pour un premier rendez-vous auprès de la clinique et du praticien choisi afin de poser ses questions et de se renseigner plus en détail. De cette manière, il sera beaucoup plus facile d’opter pour un établissement et un praticien avec lesquels on se sent en confiance.

 

S’intéresser à la technique utilisée

Pour qu’une greffe soit une réussite, le choix de la technique utilisée peut faire toute la différence. En effet, certaines méthodes comme la technique FUE permettent aujourd’hui d’être très précis pour obtenir un résultat qui sera le plus naturel possible. Au lieu de prélever une bandelette de plusieurs cheveux comme on pouvait le voir pratiqué auparavant, les follicules pileux sont extraits un à un de la zone donneuse puis réimplantés également un à un.

La méthode FUE est aujourd’hui pratiquée dans une grande majorité de cliniques et permet des résultats précis très appréciables. Qui plus est, la durée de cicatrisation est également raccourcie par comparaison aux anciennes méthodes ce qui permet de limiter les risques. Lorsque l’on se renseignera en vue de réaliser sa greffe de cheveux, il est donc intéressant d’échanger avec le praticien pour savoir quelle méthode il compte utiliser. Certaines méthodes étant plus adaptées que d’autres selon le besoin du patient, cela peut faire une véritable différence.

 

Choisir le bon moment

Enfin, pour éviter qu’une greffe ne rate, il est recommandé de choisir le bon moment pour se lancer. S’il existe des cas de calvitie précoce, il est bien souvent recommandé d’attendre que les hormones soient stables soit entre 30 et 40 ans pour réaliser une greffe. Bien sûr, il est possible de réaliser ce type d’intervention plus tôt ou plus tard selon le besoin.

Une nouvelle fois, ce sont les recommandations du praticien qui permettront de faire la différence. Mieux vaut suivre l’avis d’un praticien qui recommande d’attendre et notamment si la chute de cheveux est toujours en cours, cela permettra de parvenir à un résultat beaucoup plus efficace et uniforme une fois la greffe réalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.